La fameuse « calçada à portuguesa », si jolie et si… glissante !

0

Qui n’a jamais remarqué la beauté du trottoir, ou plus exactement, de la chaussée portugaise, dite « calçada à portuguesa » ? Qui ne s’est jamais retrouvé à deux doigts de glisser et d’admirer de beaucoup plus près ces jolies pavés blanc et noir ? 

Tous ! Ou presque nous tous, avons déjà vécu l’expérience. En effet, la « calçada à portuguesa », si particulière et propre à l’histoire de Portugal n’en n’est pas moins très glissante lorsque mouillée (ou pas).

Quelle est donc l’histoire de cette chaussée emblématique ? 

Tout commence au 19ème siècle aux alentours du « Castelo de São Jorge », situé dans les hauteurs de Lisbonne. Après cette première réalisation, c’est au tour de la Place du Rossio, une des places les plus emblématiques de Lisbonne avec une superficie de 8712m2, d’être revêtue de ces petits pavés blanc, gris et noir. Aujourd’hui, la grande partie des trottoirs et places au Portugal en sont complètement recouverts, vous ne pouvez pas les rater !

Ce sont d’ailleurs de véritables œuvres d’art que nous avons sous les pieds. En effet, il y a tout un travail manuel à la conception et pose de ces pavés de formes variées et irrégulières. Des artisans, les « calceteiros » les taillent à la main, généralement à l’aide d’un marteau. Un travail alors minutieux d’assemblage et de pose est ensuite fait pour obtenir une composition de motifs symétriques.

La « calçada à portuguesa » est connue dans le monde entier et a notamment inspiré beaucoup d’autres pays à adopter ce style à la portugaise, comme le Brésil, le Mozambique ou l’Angola, entre autres.

Et vous, que pensez-vous de cette particularité de la chaussée portugaise ? L’aviez-vous déjà remarquée ? Dans cet article en portugais du Time Out, ils vous montrent quelques unes de ses particularités !

 Nous en tout cas, on la trouve jolie… à en tomber par terre !

Partager.

À propôs de l'auteur

Laisser une réponse