Le métro de Lisbonne: tout un art…souterrain !

0
La totalité des 56 stations du métro de Lisbonne est une véritable galerie d’art souterraine. C’ est l’un des métros du monde où l’art est le mieux représenté.

En effet, si vous ne l’aviez pas encore remarqué, chacune de ces stations sont de véritables petits musées. Alors la prochaine fois que vous prendrez le metro, au lieu de courir pour ne pas le rater, prenez le temps de découvrir ses galeries. Et attendez le prochain. Vos yeux (et vos jambes) vous en remercieront.

Je ne vous présente plus le fameux « azulejo » portugais (mosaïque/tuile/céramique/faïence). Il est aussi bien utilisé dans les cuisines que dans les salles de bains et au sein des maisons en général. Il est aussi utilisé depuis le 16ème siècle comme véritable forme d’art dans la décoration d’églises et de palais. Depuis le 19ème siècle il sert également à la décoration de revêtement de façade d’immeuble.

Dans le métro de Lisbonne on ne déroge pas à la tradition.

Depuis l’ouverture au public en 1959 des premières stations de métro, l’azulejo est présent sous forme d’art un peu partout. L’objectif de ce musée souterrain est d’allier l’utile à l’agréable: encourager les passagers à voyager tout en faisant attention à leur bien être. En effet, il y a une réelle préoccupation d’atténuer la transition entre l’environnement en plein air et l’environnement souterrain, caractéristique habituelle du métro qui n’est pas toujours très joyeuse.

Ce sont donc divers artistes qui ont contribué à la bonification du métro Lisboète, dont la pionnière Maria Keil, artiste plastique, en 1959. Ce sont ensuite ajoutés des artistes comme Vieira da Silva, Júlio Resende, Almada Negreiros, António Antunes, Arpad Szénés, Júlio Pomar, Manuel Cargaleiro, Rolando Sá Nogueira ou encore Querubim Lapa.

Découvrez ci-dessous quelques exemples d’oeuvres d’art que vous pouvez trouver dans les galeries souterraines du métro de Lisbonne et profitez-en ensuite pour aller les voir en vrai !

 

vue metro LisbonneBela Vista (Ligne Rouge)
Le peintre et céramiste Querubim Lapa a prêté son talent à cette station. Le travail d’exécution a été réalisé par lui-même. Son oeuvre est composée d’azulejo de 20x20cm, une taille plus grande que le 14x14cm traditionnel.

Architecture : Paulo Brito da Silva (1998)
Art : Querubim Lapa (1998)

 

 

vue metro LisbonneRato (ligne jaune)
C’est la station la plus proche de la Fondation Arpad Szénés-Vieira da Silva et c’est la raison pour laquelle le « Metropolitano de Lisboa » a décidé d’honorer ce couple d’artistes. C’est au sommet de la nef de la gare de Rato que le céramiste Manuel Cargaleiro a transposé deux œuvres en utilisant de la mosaïque : « Ville en Extension » (Vieira da Silva, 1970) et « Banquet » (Arpad Szènés, 1948).

Architecture : Sanchez Jorge (1997)
Art : Vieira da Silva et Arpad Szénés (transposition en mosaïque par Manuel Cargaleiro, 1997)

 

vue metro LisbonneJardim Zoologico (Ligne bleue)
S’ajoutent aux tons jaune, vert clair et bleu clair de Maria Keil, d’un travail élaboré en 1959, la touche artistique de Júlio Resende en 1995, et ce, dans le cadre d’un projet de rénovation et agrandissement de la station. Il s’est inspiré de la nature, de la faune et la flore. Il a mis 2 ans à peindre à la main toutes les tuiles.

Architecture : Falcão e Cunha (1959), Benoliel de Carvalho (1995)
Art : Maria Keil (1959) et Júlio Resende (1995)

 

vue metro LisbonneAéroport (Ligne Rouge)
António Antunes est un des plus grands dessinateurs portugais.Il a décoré les murs de la station de l’aéroport de ses dessins. Ce sont 49 dessins qui sont dispersés un peu partout.

Architecture : Leopoldo Rosa (2012)
Art : António Antunes (2012)

 

vue metro Lisbonne

Terreiro do Paço (Ligne bleue)
En haut de l’atrium principal, on peut voir l’art plastique « Transparência II », de João Vieira, un des fondateurs du groupe KWY (groupe artistique portugais). Une sorte de vitrail, mais en « azulejo » produit par la fameuse « Fábrica Viúva Lamego ».

Architecture : Artur Rosa (2007)
Artiste : João Vieira (2007)

vue metro Lisbonne

Alto dos Moinhos (Ligne bleue)
Camões guerrier, Bocage sarcastique, Pessoa dédoublé en hétéronymes et Almada cosmopolite. Ces grands noms de la littérature portugaise sont honorés par le moderniste Júlio Pomar qui les a dessiné sur carrelage.

Architecture : Ezequiel Nicolau (1988)
Art : Júlio Pomar (1988)

 

vue metro Lisbonne

Saldanha (Ligne Rouge)
L’œuvre littéraire et plastique de l’artiste aux multiples facettes Almada Negreiros, est éparpillée un peu partout à travers la station.  Cette intervention a été confiée à son fils, l’architecte José Almada Negreiros. En cours de route, les passagers trouveront de grands dessins, des peintures et des extraits d’œuvres sur les plinthes, les plafonds et les murs.

Arquitetura: Paulo Brito da Silva (2009)
Arte: Almada Negreiros (transposição pelo arquitecto José Almada Negreiros, 2009)
Si vous souhaitez voir l’intégralité des stations de métro, c’est par ici. Sinon, vous pouvez aussi vous déplacer et voyager ! Dans le métro ou au travers des galeries d’art ? C’est vous qui décidez.
Partager.

À propôs de l'auteur

Laisser une réponse